Le plus grand portail francophone de la communauté gs.

Quelles assurances pour partir ?

Share

-       Assurance RESPONSABILITE CIVILE : à part les pays indiqué sur votre carte verte (Europe, Magreb, etc..) vous ne trouverez quasiment jamais une compagnie d’assurance qui vous couvrira pour les dommages aux tiers à l’étranger. Il vous faudra fouiner sur internet pour contacter les clubs motos locaux et trouver la société locale qui vous couvrira en RC. On va bosser pour réunir des listes de contacts fiables pour ces assurances dans les destinations les plus populaires pour vous faciliter le travail. On vous fera signe dès que l’article est posté.

-  Assurance TOUT RISQUE : Certaines assurances françaises prolongent la garantie tout risque même à l’étranger mais elles sont rares.  A vous de négocier. Après tout, c’est votre bécane, vous payez une assurance chère pour le tout risque pour roulez avec et c’est vous qui la pilotez. Alors pourquoi une extension ne serait elle pas possible. N’oubliez pas le grand proverbe existentiel Arménien : rien ne se perd, rien se créée, tout se négocie.  Cela ne concerne pas ceux qui vont faire un raid sportif ou une compétition. Ou alors, faut casquer bonbon pour votre assurance.

Assurance PERTE TOTALE : Des assurances telles que Generali proposent des assurances “perte totale“ en cas de destruction totale. Ca veut dire qu’en cas d’accident, de feu ou autres gros dégâts, si la réparation coute plus cher que la valeur vénale, alors la GS est déclarée PERTE TOTALE. A négocier avec votre assureur.

Assurance FRET : Lorsque vous expédiez votre bécane, pensez à prendre une assurance fret, dégâts et manutention, entre le moment où vous livrez votre moto au départ et le moment où vous la récupérez à l’arrivée. Si le bateau coule, on sait jamais… Ca correspond généralement à environ 0,4 ou 0,5 % de la valeur de la moto transportée (avec équipements ) et aussi la valeur du fret.

- Assurance ANNULATION : certains d’entre vous décident de partir sur un voyage organisé par une agence ou par vous même. Mais dans votre métier ou votre entourage il existe des risque d’évènements pouvant causer l’annulation e votre départ; Si vous payez votre voyage avec une carte VISA PREMIER, vous bénéficiez d’une assurance annulation mais vérifiez pour quel montant maximum. Si cela ne couvre pas tout, il est intéressant de prendre une assurance annulation qui va correspondre à environ 1,5 à 3% du montant de votre voyage.

- Assurance rapatriement – santé : cela reste la plus importante. On a de la chance, il existe des entreprises telles que Mondial Assistance ou Euro Assistance ou autres (nous on bosse avec Europ depuis des années), qui sont OK pour prendre en charge vos frais médicaux à l’étranger si vous vous prenez une taule, ou si vous choppez une bactérie, si vous vous faites agresser par un babouin susceptible ou si vous tournez de l’oeil sous le soleil. En fait, vous avez mal, et devez être soigné, ces assistances peuvent s’en occuper et vous rembourser vos frais. C’est quand même cool non ?. Mais ça a un cout; la plupart du temps raisonnable. Regardez bien les conditions du contrat et surtout les clauses de non application du contrat.  Ensuite si vous devenez cassé, fracturé, inconscient, perturbé ou tout autre cas qui nécessite un rapatriement, ces assistances font très bien leur travail. En Aout 2004, j’ai même été rapatrié d’urgence en première classe de Cape Town pour la naissance de mon fils Lucas qui arrivait avec des semaines d’avance… Une bonne assistance a donc des avantages. A vous de choisir la bonne.

Au final, n’oubliez pas une chose importante sur le thème des assurances. La meilleure de toutes les assurances, c’est vous. C’est votre comportement et votre respect d’une règle de base pour voyager loin et revenir : la meilleure façon de ne pas avoir de problèmes, c’est de les éviter…

 

Les commentaires sont fermés.