Le plus grand portail francophone de la communauté gs.

Choisir ses pneus

Share

 

 

Que vous ayez une utilisation principalement sur route, uniquement sur piste ou bien que vous appréciiez l’asphalte au même titre que les chemins, il est important de bien choisir ses pneus, et de comprendre leurs caractéristiques spécifiques.
Adepte du GS, quel qu’il soit, il vous faudra déterminer la famille de pneus qui correspond le mieux à votre profil de motard.

 

 

 

 

Deux Types de pneus:

Rappelons tout d’abord les deux types de pneumatiques que vous retrouvez sur vos GS: les pneus à chambre à air et les Tubeless.

Pneu à Chambre à Air: désigné par l’inscription “TT” (Tube Type) sur le flan du pneu (le côté). Plus fragile que le Tubeless, on le retrouve sur les motos équipées de jantes à rayons. Sont équipés de chambre à air séparée, les modèles R 80 GS, F 650 GS (monocylindre) – à ne pas confondre avec les 650 GS monocylindre dernières générations, différenciés par l’appellation G 650 GS et les F 650 GS dotées du bicylindre – , F 650 GS Dakar, F 800 GS.

Pneu Tubeless: désigné par l’inscription “TL” (Tubeless – qui signifie “sans tube”, donc sans chambre à air) sur le flan du pneu. En cas de crevaison, et contrairement au pneu à chambre, le dégonflement se fera lentement, ce qui peut éviter des accidents. De nos jours, la quasi totalité des motos modernes sont équipées de pneus tubeless, afin d’assurer une meilleure performance. Dans la gamme GS: R 100, R 1100, R 1150, R 1200 et R 1200 Adventure , ainsi que G 650 et F 650 GS (version bicylindre), sont montés en Tubeless.
Si un pneu Tubeless peut, sauf exception, se monter sur une jante Tube Type, bien que non conseillé, dans le cas inverse, il ne faut JAMAIS monter un pneu à chambre sur une jante Tubeless. De même, monter une chambre à air dans un pneu Tubeless est fortement déconseillé.

 

Les différentes Familles de pneus:

Ils existent de nombreuses familles de pneus, qui peuvent être distinguées les unes des autres selon des critères tels que la composition, le type radial, la structure, la dureté de la gomme… Pour la gamme GS, nous nous intéresserons uniquement à 3 familles simplifiées: les pneus de route, pneus mixtes et pneus tout-terrain.

 

 

Pneu de route
Comme son nom l’indique ce pneu est à usage urbain. Également connu sous le nom de “touring”, il se caractérise par sa longévité grâce à une gomme dure, notamment sur la bande de roulement et un confort de conduite sur revêtement sec ou mouillé. En effet, le profil plus rond assure une très bonne adhérence tandis que les nombreuses sculptures, “dessin” du pneu, permettent une bonne évacuation de l’eau, et le rendent plus sûr.
Choisissez votre monte pneumatique en fonction de la gomme: plus tendre, elle assurera un meilleur grip, une meilleure tenue de route, pour une conduite plus “sportive”, mais s’usera plus vite qu’une gomme dure. Vous pouvez cependant optez pour une gomme tendre à l’avant, et plus dure à l’arrière. Le pneu de route est idéal pour un usage citadin et pour de longues virées sur route.

 

 

 

Pneu mixte
Cette catégorie de pneu, dit aussi “pneu trail” est adaptée aux motos, telles GS, dont la configuration permet de rouler aussi bien sur l’asphalte que d’emprunter des chemins. Si vous faites partis de ses GSistes qui aiment à se balader sur des pistes de temps à autre, le pneu mixte répondra parfaitement à vos attentes. Lors de vos balades, passez du goudron au gravier en toute facilité.
Généralement constitué de gomme dure, le pneu mixte présente une bonne longévité. Caractérisé par des structures très larges, une meilleure motricité sera assurée sur sols meubles.
A noter que, plus les structures sont larges, moins il y aura d’adhérence sur route. Préférez donc un pneu route, plus adhérent, si votre utilisation hors piste reste très exclusive.

 

 

 

Pneu tout-terrain
Le pneu “tout-terrain” se distingue par ses grosses sculptures, ou crampons, plus ou moins espacés en fonction du modèle. Très peu adapté à la route, pour des liaisons uniquement, assurez vous bien, que vos pneus soient homologués route.
Votre GS, ainsi chaussée, vous fera découvrir des paysages insoupçonnés ainsi qu’une aptitude à franchir des obstacles auxquels vous n’auriez jamais pensé! Laissez libre cours à votre imagination et exploiter tous les atouts de votre GS sur des surfaces gravillonneuses, sablonneuse…

 

 

 

 

Et pendant l’hiver?

Amis baroudeurs, utilisateurs inconditionnels de votre GS, été comme hiver, vous souhaitez des pneus pouvant s’adapter aux basses températures. Vous avez la possibilité d’utiliser des “pneus hiver”.

Certains pneus été n’étant pas adaptés à de très faibles températures, les pneus hiver offrent une gomme prévue pour travailler de manière optimale à basse température et en dessous de zéro. Repérez les, généralement, grâce aux mentions M et S (Mud and Snow en anglais, ce qui signifie, boue et neige).

Pour le Québec, où il est interdit de rouler en moto, du 15 décembre au 15 mars, peu importe le temps et la température, la mention M+S ne suffit plus; elle doit être accompagnée du pictogramme suivant:    ou bien, les pneus devront (avant le 15 décembre 2014) porter l’une des inscriptions suivantes: – Alaska, Arctic, A/T ou AT, AT/S, AT-S, Blizzard, Cresta, Ice, INSA T1, INSA T2, INSA TT770, LT, Nordic, Snow (à l’exclusion de l’inscription M+S pour «mud and snow»), Stud, Studdable, Studded, Studless, TS, Ultra grip, Ultratraction, Winter,ou le pictogramme représentant une montagne sur laquelle un flocon de neige est posé.
ou
- Le pneu est muni de crampons et utilisé conformément au Règlement sur l’utilisation d’antidérapants sur les pneus de certains véhicules.
À compter du 15 décembre 2014, le pneu devra porter le pictogramme ou être muni de crampons et utilisé conformément au Règlement sur l’utilisation d’antidérapants sur les pneus de certains véhicules.

 

Rappel et conseils de sécurité et d’utilisation:

► Choisissez vos pneus conformément à votre modèle de GS: respect des dimensions d’origine, des indices de charge et de vitesse, d’une monte spécifique.
► Faites monter vos pneus chez un spécialiste: respect du sens de roulage lors de la pose, équilibrage, pression des pneus selon recommandations constructeurs.
➠ il est conseillé de monter un train de pneus complet, c’est à dire, pneus avant et arrière de même modèle, même marque. Cependant, vous avez la possibilité d’utiliser une gomme différente à l’avant et à l’arrière; référez vous à des spécialistes.
► Lorsque les pneus sont neufs, respectez une période de rodage, d’une centaine de kilomètres, afin d’éliminer le “film” glissant, présent sur un pneu neuf.
► Vérifiez régulièrement la pression des pneus, à “froid”.
Attention: il est fortement déconseillé de dégonfler un pneu à chaud! Si vous venez de rouler, attendez une demi-heure que celui refroidisse. Effectuez votre pression en vous référant à votre manuel d’utilisation.
→ N’oubliez pas qu’il est dangereux de rouler avec des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés.
→ Prenez en considération la présence d’un(e) passager(ère) et/ou d’accessoires, en fonction desquelles vos pneus nécessiteront un ajustement de pression.
→ Pour une utilisation hors piste, cependant, la pression sera diminuée pour favoriser un meilleur grip. Il est préférable de prendre conseil.
► Assurez vous de bien repositionner le bouchon de valve, qui assure l’étanchéité. Vérifiez sa bonne présence régulièrement.
► Contrôlez régulièrement l’usure générale de vos pneus, déchirures, présence de corps étrangers éventuels.. Vérifiez visuellement la hauteur de gomme de la bande de roulement qui ne doit pas être inférieure à 1 millimètre. Aidez-vous du témoin d’usure présent sur votre pneu.
► En cas de crevaison, et comme solution de secours temporaire, vous pouvez utiliser une bombe anti- crevaison. Par la suite, rendez-vous au plus vite chez un spécialiste qui effectuera les réparations internes et externes du pneu, ou bien le remplacement de celui-ci.

 

Bonne route!!

Les commentaires sont fermés.