Le plus grand portail francophone de la communauté gs.

Patricia – F 650 GS (Twin) Kit de surbaissement

Share
Moto : F650GS Twin (Kit de surbaissement)
Originaire : Rhône
Métier : Chauffeur Jockey
 
Rencontrée lors du GS Trophy 2011 en France, Patricia nous démontre ici qu’être GSiste est de plus en plus une histoire de GirlS et qu’il existe des solutions pour trouver LA GS qui vous conviendra. Elle a opté pour une F 650 GS (Twin) version Kit de surbaissement qu’elle manie fabuleusement bien à travers ses périples. Patricia nous raconte…

 

 

 

 

GS World : Comment t’es venu la passion de la moto ?

Patricia : Lorsque j’étais très jeune (7-8 ans) je regardais déjà avec envie les motos de certains amis de mon père qui roulaient avec des grosses cylindrées sportives. Plus tard quand j’ai eu  environ 10 ans, je prenais en cachette de mes parents, le cyclomoteur de mon frère ainé. A cet âge, ce 2 roues motorisé était une vraie aubaine pour assouvir un peu mon envie de rouler en moto, et je m’imaginais au guidon d’une très grosse moto, le plaisir était immense et probablement  accentué par le sentiment de faire quelque chose d’interdit ! Après j’ai conduit, toujours, sans que mes parents soient au courant, des grosses cylindrées d’une moto école tenue par un des mes amis, et je faisais des allers-retours sur le circuit prévu pour le parcours rapide!

 

 

GS World : Qu’est-ce que l’univers de la moto représente pour toi ? Ton ressenti en roulant ?

Patricia : Bien évidemment la moto représente une forme de liberté et la solidarité. En effet entre conducteur de moto il n’y a pas de manière, la plupart du temps le dialogue est très facile, on se tutoie très rapidement car on partage tous la même passion !

 

GS World : Quand as-tu obtenu le sésame te permettant enfin de rouler légalement ? Des difficultés pour l’obtenir ?

Patricia : J’ai passé le permis juste avant mes 40 ans mais j’ai eu plusieurs 125 avant et notamment une Varadero qui a été le catalyseur pour me décider à passer ce fameux permis ! Cela semble tard pour quelqu’un qui rêve de piloter une moto très jeune, mais mes parents et surtout ma mère ne voulait pas que je sois au guidon d’une moto probablement parce qu’autour de nous, plusieurs jeunes ont eu des accidents de moto relativement graves ! Je ne suis pas mécontente d’avoir attendu aussi longtemps, car comme ces jeunes, lorsque j’avais entre 18-25 ans, j’aimais la vitesse ! Moi qui aimais la vitesse étant jeune, la seule épreuve qui m’a posée un problème,  a été le parcours rapide du plateau ! J’ai eu pas mal de problème pour l’effectuer dans les temps mais j’y suis heureusement arrivée  et j’ai obtenu mon plateau à la deuxième présentation !!!

 

GS World : Ta première moto ?

Patricia : Lorsque je me suis décidée à rouler régulièrement avec une moto, avant de passer mon permis j’ai préféré acheter une 125. Donc ma première moto a été une VanVan ! J’ai choisi cette bécane d’un part parce qu’elle était assez basse et d’autre part pour son look. En effet  avec son gros pneu arrière, cette VanVan me plaisait beaucoup à l’époque, par contre le moteur était un peu trop poussif !  Je ne pouvais pas aller à plus de 90-100 km.

 

GS World : Ta première GS ?

Patricia : Ma première GS a été ma deuxième ” grosse cylindrée ” puisqu’après l’obtention de mon permis j’ai acheté une F800S, probablement en souvenir de mes premières amours pour les motos sportives, mais très rapidement je me suis rendue compte que ce n’était pas la vitesse que je recherchais au guidon d’une moto, mais le plaisir de voyager et une certaines communion avec les paysage et la nature !

J’ai donc échangé ma F800S contre la F650GS twin.

 

GS World : Pourquoi le choix de la GS ?

Patricia : Comme je l’ai dit précédemment, ce n’est pas la vitesse que je recherche mais plus le désire de me balader. De plus cette moto est aussi agréable à piloter en ville que sur les chemins ou sur les routes de montagne !

 

 

GS World : Quelle préparation sur la GS ? Et pourquoi?

Patricia : La F650GS twin étant un peu trop haute pour moi j’ai opté pour le Kit de surbaissement  et avec la selle basse ! Mais après quelques mois, la position de conduite ne me convenait pas, car j’avais l’impression d’être sur une custom avec les bras positionnés trop haut ! J’ai solutionné ce problème en changeant ma selle par une selle standard et je suis sentie parfaitement positionnée !

 

GS World : As-tu eu des parents voyageurs ?

Patricia : Mes parents ne sont ni de très grands voyageurs et encore moins des aventuriers bien que mon père rêverait de m’accompagner dans mes voyages en moto!

 

GS World : Ton influence de départ ?

Patricia : Il y a quelques années je suis partie avec une amie en vacances en Islande en 4×4 et en bivouac. Nous avons sillonné de très nombreuses pistes défoncées, traversés des guets ce fut magique. Ce voyage m’a donné envie de vivre une aventure comparable mais au guidon d’une GS et surtout dans un pays beaucoup plus chaud……….  

 

GS World : Quelle préparation pour le voyage ?

Patricia : En prévision du Dundee, j’ai commencé à prendre des chemins de terre.  J’ai auparavant acheté un sabot moteur puisqu’avec le Kit de surbaissement le moteur de la 650 est plus bas et je craignais de frotter un peu trop et d’abimer une pièce du moteur!  J’ai bien évidement l’intention de faire un stage TT pour acquérir la maitrise de la conduite de la moto sur un sol mou. En effet ma dernière expérience de roulage dans la boue à été laborieuse, la moto avançait en crabe (surement a cause de mes pneus et surement pas à cause de moi!!!! Je pense je vais m’inscrire a un stage organisé par JP Goy dont le centre n’est pas très loin de Lyon!

 

GS World : Quels furent les meilleurs moments ? 

Patricia : Ma première vraie ballade avec ma première grosse cylindrée (la F800S) a été un moment merveilleux et très angoissant  car ma moto était toute neuve et j’étais encore une motarde novice !

 

GS World : Les pires moments ?

Patricia : Un de mes souvenirs assez terribles en moto a été une remontée Marseille-Lyon avec un mistral terrible (100 à 120 km). Nous étions 2 motos, j’étais au guidon de ma GS, nous avions été obligées de quitter l’autoroute car nous faisions des écarts de plus de 50 cm à chaque rafale de vents !! Nous avons décidé de prendre la D 86 qui est plus abritée.

 

 

GS World : Quel fut le plus bel endroit ?

Patricia: Etant une amoureuse de la Corse, le plus bel endroit qui m’a été donné de traversé est à mon avis les Calanques de Piana au coucher du soleil (hors saison bien évidemment) !

 

GS World : Des pannes ? Des problèmes ?

Patricia : J’ai eu malheureusement pas mal de problèmes avec ma F800S ce qui explique que très rapidement j’ai opté pour la GS !

 

GS World : As tu des conseils pratiques à faire partager ? Un petit mot pour tes lecteurs ?

Patricia : Depuis que je me suis inscrite au Dundee, je tente de trouver un  équipement motard(e) pour le TT et ce n’est pas chose facile ! En effet ce type de matériel (gants, bottes, vêtements pour le TT) est presque introuvable pour les petites tailles à moins d’aller dans le rayons enfants.

Le monde de la moto est tout a fait accessible aux femmes, et  pour ma part faire quelques interventions mécaniques, telles que la vidange, le graissage de la chaine ou la dépose et repose d’un sabot moteur, ne me pose aucun problème !

J’aurai également à ajouter que régulièrement des hommes me demandent si je suis capable de relever ma moto si elle est au sol…. Et je réponds par une question : « Est ce que tu poses la même question à un homme qui pilote une Goldwing ou K1600 ??? »  et là mon interlocuteur est mal à l’aise…. Pourquoi à votre avis ?

 

GS World : Quels sont les projets futurs au guidon de ta GS ?

Patricia : Participer au Dundee en Novembre 2012, actuellement ce voyage est prévue en Duo, mais si les organisateurs de T3 mettent a disposition des motos avec un Kit de surbaissement pourquoi pas y participer en solo au guidon d’une F800GS !! Et par la suite pourquoi ne pas envisager de faire une portion de l’ASIA 2013…Tous les rêves sont permis, mais comme le dit si bien Eric il est préférable de vivre ses rêves que de rêver sa vie !!

 

Les commentaires sont fermés.