Le plus grand portail francophone de la communauté gs.

Les Elephants

Share

C’est l’hiver. Les conditions météo sont dignes de sortir les skis, ou encore de rester bien au chaud devant  un feu de cheminé crépitant, à siroter un bon vin chaud… A travers la fenêtre, quelques flocons se dessinent à l’horizon: qu’il fait bon d’être à la maison.

 

Les Éléphants, eux, ne l’entendent pas de cette façon! Chaussez vos bottes, gants, bonnet, blouson et pantalon chauds, camouflés jusqu’aux oreilles, et munissez vous d’une hardiesse certaine!

Ici, c’est la moto à la dure, pour les « purs »: avec des températures négatives, de la neige, du verglas, tant pour la route que sur le terrain de camping, il faut être passionné (ou un brin déjanté!)  pour participer à ce rassemblement pour le moins hors du commun.

 

Photos Elephants 2010 de ne amis d’ABM

 

Pour la petite histoire:

 

Contrairement au mythe décrivant la naissance de cette manifestation comme un rassemblement des nostalgiques de la  Wehrmacht, après la deuxième guerre mondiale, l’origine des Éléphants est tout autre. L’éléphant vert était le surnom donné à la Zündapp KS 601, de part sa taille imposante et sa couleur vert tilleul. Ce rassemblement ouvert à ses débuts à ces motos-ci, son nom fut naturellement: Elefanten-treffen (Rencontre des Éléphants – couramment appelés “Elephs” en français).

 

Pour démontrer que les motards sortaient aussi l’hiver, Ernst LEVERKUS dit « Klacks »crée en 1956, le rassemblement des Éléphants, donnant rendez-vous aux possesseurs de  Zündapp K601 sur le circuit de Solitude près de Stuttgart. Le 7 janvier 1956,  20 Zündapp KS 601 attelées répondaient à l’appel.. le début d’une longues histoire.

 

En 1957, ils étaient 40…

 

Le rassemblement s’est ensuite tenu en 1958 à Bad Dürkheim (400 participants – les BMW et autres motos de grosse cylindrée étaient admises), en 1959 à Stadtoldendorf (750 participants), en 1960 à Gross Felberg (1000 participants et les premiers campeurs), au Nürbürgring jusqu’en 1977 (15 000 participants) et à Salzburg (Autriche) jusqu’en 1988 (où Les Elephants s’étaient exilés suite à des débordements et abus de certains, ternissant l’image d’origine et celle du motard).

 

Depuis 1989, il se déroule à Nurbürgring pour Altes Elefantentreffen (regroupant les nostalgiques, Atles signifiant « vieux ») et à Thumannsbang-Solla pour Les Éléphants officiels (par les organisateurs officiels, la BVDM, fédération allemande des motards et organisateur depuis les années 60).

 

Aujourd’hui, l’épreuve pour participer aux Éléphants reste la même qu’hier: braver les intempéries et arriver à bon port. Vous y rencontrerez des motards de tous pays, venus avec toutes sortes de motos, toutes marques confondues, mais surtout de toutes les époques: un vrai musée roulant!

 

Logo du BVDM Retrouvez plusieurs articles sur l’histoire des Elephants sur:

⁃               http://www.jarrige.org/le-coin-motos/histoire-de-la-concentration-des-elephants/

http://www.bmway.org/bmway/eleph/Wh/wh.html

Les commentaires sont fermés.